Publié : 25 mars 2005

Faisons connaissance avec Mme TEIXEIRA

interview de Mme TEIXEIRA,
professeur de LATIN

- Etes-vous satisfaite des élèves de 5ème ? Pourquoi ?

Je dois reconnaître avec beaucoup de satisfaction que l’ensemble de mes élèves de cinquième sont très curieux et passionnés à l’idée d’aborder la culture et la civilisation latines. Je prends donc beaucoup de plaisir à partager ces quelques heures de cours ensemble.

- Est-ce que c’était dur de s’adapter ?

Je n’ai nullement rencontré de difficultés pour m’adapter, dans la mesure où les conditions de travail sont idylliques et les professeurs et élèves sont forts sympathiques. De plus, mon expérience des remplacements n’a fait que m’apporter un plus.

- Pourquoi avoir accepté de prendre en charge les classes de Mme LEGENDRE ?

Tout simplement car cela fait partie de mon rôle de professeur et que le rectorat m’a proposé ce remplacement à un moment où j’en finissais un. Cela tombait donc à propos et j’avoue être plûtot ravie d’occuper, temporairement, le poste de Mme LEGENDRE et d’accompagner ses élèves sur le chemin du savoir.

Benoit A. 5ème A


Post-scriptum

Parole de latinistes !

- Pourquoi avoir choisi l’option latin ?

Sophia : Certains professeurs de l’année dernière m’ont assuré que l’on améliorait notre français et que ça donnait cinq points de bonus au brevet. Mais aussi, j’aime beaucoup les langues mortes.
Léonore : Je trouve que le Latin est très important dans la langue française. Il est donc utile de savoir le parler.

- Êtes-vous contentes d’avoir choisi Latin ?

Sophia : J’en suis contente parce que j’ai appris beaucoup de choses sur la mythologie gréco-romaine.
Léonore : Je suis ravie d’avoir pris option Latin car c’est très facile et ça rapporte des points supplémentaires à la moyenne générale.

- Trouvez-vous que c’est difficile ?

Sophia : Non, je ne trouve pas ça difficile.
Léonore : Non.

- Est-ce que c’est dur de le parler ?

Sophia : Au début, c’est assez dur. Mais après, l’accent arrive vite. Il suffit d’articuler.
Léonore : Un peu au départ car certaines prononciations sont différentes du Français.

- Regrettez vous d’avoir pris l’option Latin ?

Sophia : Non, je ne regrette pas.
Léonore : Non.