Vous êtes ici : Accueil > Travaux d’élèves > Archives des années passées > Productions des élèves > IDD > IDD Moyen-Age 2005/2006 > Un journal au Moyen-Age > L’abbaye de Sainte Foy est enfin terminée !
Publié : 27 janvier 2006
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’abbaye de Sainte Foy est enfin terminée !

Les travaux de l’abbaye de Sainte-Foy sont terminés : Marie Letourneur, notre journaliste, questionne le sieur Hugues, l’architecte concepteur de ce lieu.

M. L. : L’apparence définitive de l’abbaye vous satisfait-elle ?

Hugues : Oh, oui ! Elle est très belle et j’en suis plutôt content.

M. L. : L’Aveyron en Aquitaine était donc un assez bon site pour la construction ?

H : Oui car comme tout le monde le sait, l’abbaye constitue une étape du pélerinage de saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. Non seulement c’est un très bon site mais en plus depuis 200 ans, les chrétiens y viennent grâce à un autre de leur congenère qui voulait venir prier seul loin de la ville. Au fil des ans, d’autres chrétiens sont venus le rejoindre. En 800, il a fallu construire une église, puis une abbaye en 866. Au IX° siècle, l’église a encore été agrandie, ce fut son dernier agrandissement.

M.L. : Combien de temps a duré la construction ?

H : Elle a duré 5 ans. Nous l’avons commencée en 1 031 et finie en 1 036, grâce à l’abbé Oldoric.

M.L. : D’où vient le nom « Sainte-Foy » donné à cette abbaye ?

H : le nom de l’abbaye, vient des reliques d’une jeune sainte appelée Foy, martyrisée sous l’empire Romain.

M.L. : Ces reliques sont-elle honorées par les pélerins de Saint-Jacques-de-Compostelle ?

H : Oui, en effet car elles peuvent être invoquées pour la guérison des aveugles.

M.L. : Depuis quand ces reliques sont-elles en votre possession ?
H : Nous les détenons depuis 866.

M.L. : J’ai entendu dire que les rois Carolingiens étaient assez généreux envers l’abbaye !

H : Vous avez raison car ils nous ont donné de l’or, de l’argent, des tissus précieux et des bijoux. On l’appelle déjà le Trésor de Conques.

Marie Letourneur,
Lundi 7 décembre 1314.

1 Message