Publié : 2 février 2007
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’avis d’Alexandre

L’histoire du film « Le petit prince a dit » ne m’a pas plu car il n’y a pas de rythme, ni d’action ; sur vingt minutes de film on constate dix-huit minutes de parole et à peine deux minutes d’action ou de scènes mouvementées. L’histoire, elle-même, est intéressante mais pour moi, elle est mal construite vers la fin. Par exemple, lorsque Violette meurt à la fin du film, il faut le « deviner », on pourrait croire que la petite fille s’endort. Je trouve cette mort assez bizarre, même si en général on ne montre pas le décès d’un enfant.
La bataille d’eau dans la maison familiale et quand Lucie, la maîtresse d’Adam, cherche le chien sont les deux moments que j’ai le plus appréciés.
En conclusion, le film ne m’a guère enchanté.

L’étude en classe m’a apporté sur la compréhension de certains passages du film car il y a eu des moments que je n’ai pas compris comme lorsque Violette s’allonge dans l’herbe quand soudain un papillon sort de sa tête et ensuite elle dit que sa tête semble plus légère. C’est grâce à cette étude que j’ai compris ce moment. J’ai commencé à bien aimer le film quand nous avons détaillé certaines parties que je n’avais pas appréciées mais avec les détails et les explications j’ai vu des scènes d’une autre façon.
Au début je ne comprenais pas la réaction et le caractère d’Adam, le père de la fillette, parce que il est parti du scanneur sans rien savoir. Dans l’hôtel où ils vont, il force Violette à nager, à nager et encore nager sans qu’elle ait le temps de se reposer, sur le coup il envoie tout son énervement sur sa fille pour retirer toute la colère qu’il a en lui mais grâce à l’étude faite en classe, j’ai compris pourquoi Adam avait un tel comportement. Donc l’étude en classe m’a apporté et m’a fait aimer quelques passages que je n’avais pas aimés. Après la projection au cinéma, sur le coup, le film m’a déçu mais en revanche, l’étude en classe a changé mon point de vue car maintenant il est plus positif.