Publié : 13 mai 2008

Soustradis, l’introuvable.

Amusez vous à résoudre les énigmes de ce conte !

Soustradis, l’introuvable.

Jadis, une jeune princesse, nommée Pichmathe, s’ennuyait dans son immense château. Celle-ci était très avare et donc très seule. Par ailleurs, elle souffrait d’une maladie mortelle des poumons : la maladie du parapipet.

Un jour, alors que sa maladie s’aggravait, elle entendit parler de Soustradis, le médecin le plus diplômé et expérimenté du pays Equillus. Elle décida alors de lui rendre visite. Le conseiller, qui lui avait parlé de ce fameux médecin, lui indiqua le chemin à suivre pour le trouver et la prévint qu’il y aurait trois défis sur sa route pour le royaume d’Equillus.

Elle prit donc le départ. Elle devait d’abord se rendre chez le sorcier Matfus. Celui-ci possédait le chewing-gum magique, qui avait le pouvoir de voler. Il lui permettrait de passer sans encombre la forêt aux mille serpents qui figurait sur son itinéraire. Elle se dirigea donc vers le marché de la sorcellerie où elle pourrait rencontrer Matfus. Elle l’aperçut rapidement et entra dans son petit laboratoire. Elle lui expliqua pourquoi elle voulait posséder le chewing-gum magique. Pichmathe, cependant, ne voulait pas dépenser un centime pour l’obtenir et comptait sur la gentillesse du sorcier. Mais, Matfus, qui n’aimait pas les jeunes princesses avares qui abusaient de leur pouvoir, l’obligea à résoudre une charade afin d’obtenir le fameux chewing-gum :
« Mon premier est le petit-fils de mon arrière grand-mère.
Mon deuxième peut faire la roue.
Mon troisième précède 11.
Mon quatrième est la dix-septième lettre de l’alphabet
Mon cinquième est partout présent.
Mon tout indique la position du chewing-gum magique par rapport à la branche de l’arbre. »

Pichmathe, qui était très douée, répondit sans hésiter : « ……………………………………………….. ! ». Elle alla donc chercher le chewing-gum dans l’arbre grâce à la solution de la charade. Avant son départ, Matfus lui indiqua le chemin à suivre : « Tu feras 1236 pas au nord et tu arriveras devant un pierre jaune. Puis, tu iras vers le nord et tu arriveras chez Géomatick, mon frère, dont l’aide te sera précieuse. » Après l’avoir écouté attentivement, Pichmathe prit le court et étroit chemin qui menait à la forêt aux mille serpents.
Une fois arrivée à l’entrée de la forêt, elle ouvrit le chewing-gum et lut la notice qui lui permit de survoler la forêt. En suivant les indications de Matfus, elle arriva enfin chez Géomatick. Elle frappa à sa porte et lui expliqua son cas. Mais, Géomatick lui refusa son aide. Pichmathe dut faire un gros effort et lui proposa 18943 angludrus, la monnaie de l’époque. Ce dernier accepta de lui apporter son aide en échange de l’argent et d’une énigme à résoudre. Géomatick lui dicta alors ce message incompréhensible en lui précisant que pour le résoudre calcul et alphabet ne ferait qu’un :
« 3 ; 3x5 ; 6+7 ; 2 ; 3x3 ; 5 ; 2x7 / 5x5 / 1 / 4+16 / 5+4 ; 3x4 / 4 ; 5 / 3 ; 4+11 ; 10x2 ; 5 ; 9+5+5 / 4 ; 1 ; 7x2 ; 10+9 / 12+9 ; 7x2 / 8 ; 5 ; 6x4 ;1 ; 7 ; 7+8 ; 7x2 ; 5 / ? ».

La question était : Co………………………………………………………………………... ?
Pichmathe hésita très longtemps puis répondit « Huit ! Non, non, non ! ». Elle réfléchit à nouveau puis dit : « Six ! J’en suis sure ! ». Alors, en guise de récompense, Géomatick lui tendit une épée et lui précisa : « Tu en auras bien besoin. Cette épée te servira à endormir le dragon quelques minutes pour que tu puisses atteindre la clé qui se trouve dans la fontaine à sauce. Cette clé ouvrira la porte située derrière le dragon de la fontaine sauce tomath’ ». Après avoir écouté ces précieux conseils, elle reprit sa route.

Elle arriva enfin devant le dragon Problémus. Elle prit l’épée, l’endormit. Mais dans sa précipitation, elle trébucha et atterrit dans la sauce tomath’. C’est alors qu’elle sentit la clé passait dans sa gorge. Heureusement la sauce était périmée depuis exactement 14 ans, 10 mois, 24 jours, 4 heures, 120 secondes et 30 dixièmes de secondes, ce qui lui permit de vomir la clé sans difficulté. Attachée à la clé, il y avait une carte sur laquelle était écrit : « Tu iras à la maison de Soustradis, le médecin, qui se trouve à 600 pas de l’unique rose de la fontaine. »

Elle suivit donc les indications et arriva à la maison du célèbre médecin. Sur sa porte, on pouvait lire l’énigme suivante :
« Comment obtenir huit avec onze allumettes ? Si tu connais la réponse, entre, sinon, la mort tu rencontreras ! ».
Pichmathe entra et sans hésiter lui donna la bonne réponse. Il suffisait d’écrire :………………….. Soustradis lui ôta aussitôt sa maladie et tomba sous son charme et son intelligence lorsque celle-ci lui raconta son long voyage. Pichmath avait tout prévu et tout calculé durant son itinéraire, tout sauf une chose qu’elle tomberait amoureuse de son sauveur. C’est ainsi qu’ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants.

Conte écrit par l’équipe « Compte en conte » : Mickael, Mathieu D, Florent, Kamélia et Maxence.