Vous êtes ici : Accueil > Travaux d’élèves > Histoire-Géographie > Les dieux et héros grecs
Publié : 19 mai 2015

Les dieux et héros grecs

Exposé de deux élèves de 6ème

Les dieux et héros grecs}

}

L’histoire des dieux grecs commence par une cosmogonie, c’est-à-dire une histoire de la naissance du monde et de son évolution. Cette cosmogonie fournit aux hommes les explications dont ils ont besoin pour comprendre leur univers.
Les grecs sont polythéistes c’est-à-dire qu’ils croient en plusieurs dieux.

Les Dieux :

Zeus (Jupiter chez les Romains) est de tous les dieux le plus puissant, même dans le domaine amoureux. Ses amours, et les métamorphoses qui les accompagnent souvent, ont depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, inspiré les artistes et enchanté auditeurs, lecteurs ou spectateurs.

Zeus est sans cesse amoureux. Pour mieux approcher et séduire les mortelles qui lui plaisent, il utilise toutes sortes de ruses et prend toutes sortes de formes. On l’appelle le dieu « aux mille formes ».

Zeus maître incontesté des dieux et des hommes, ilfait respecter la justice sur Terre comme au ciel. Sa main pesante lance des éclairs, déclenche la foudre et fait rouler le tonnerre.

Les Grecs disaient : « Zeus pleut, Zeus tonne ». C’est de la que vient notre habitude de dire : « Il pleut, il tonne ».

Héra (Junon) sœur et épouse de Zeus, est une grande déesse de l’Olympe, mais elle passe son temps à surveiller son époux infidèle. Elle est la divinité du mariage, des femmes ,de l’accouchement.

Hadès (Pluton) : dieu des richesses souterraines et maître des Enfers.

Athéna (Minerve) : déesse de la raison et de l’intelligence.

Aphrodite (Vénus) :déesse de l’amour.

Artémis (Diane) : déesse de la chasse. Zeus, son père, lui offre un arc et des flèches et Pan lui donne une meute de chiens féroces.

Déméter (Cérès) : déesse de l’agriculture ; déesse mère de la Terre, qui a appris aux hommes à cultiver le blé et a moudre le grain.

Hermès (Mercure) :Dieu du voyage, du commerce. Messager des dieux.on le reconnaît a son chapeau et a ses sandales ailés.

Apollon : dieu des arts et de la musique.Gracieux, les cheveux longs et d’une beauté extraordinaire règne sur la lumière, la musique et la poésie.
Apollon fit du sanctuaire de Delphes l’un des plus grands de la Grèce.

Héphaïstos (Vulcain) : dieu du feu et dieu forgeron.S’il est le plus laid de tous les dieux, il est aussi le maître de la métallurgie.

Poséidon (Neptune) : dieu de la mer.Ombrageux et rancunier, Poséidon règne sur la mer et il est le maître des eaux, des tremblements de terre et des raz de marée.

Arès (Mars) : dieu de la guerre de la guerre. Arès aime la violence et le sang. Il n’est aimé ni des mortels, ni des dieux.

Dionysos (Bacchus) : dieu de la vigne, des fêtes, du théâtre.

Une famille de monstres.

Les multiples aventures amoureuses de Poséidon lui assure une très bonne descendance, souvent malfaisante.
De son épouse la nymphe marine Amphitrite, il a un fils Triton qui a buste d’homme et une de poisson.
Gaïa lui donne Antée, un géant avide de sang qui va tuer Héraclès.Charybde, que Zeus change en monstre marin avalant les navires.
Poséidon a eu aussi une progéniture de monstres comme le redoutable Cyclope Polyphème dont Ulysse creva l’unique œil.

Les rites religieux des Grecs :

Les Grecs n’agissaient pas sans avoir consulté les dieux et avoir reçu leur approbation. Plusieurs moyens étaient à leur disposition pour cela : observation des entrailles d’un animal sacrifié ; ou du vol des oiseaux, interprétation des rêves, consultation d’un devin.
De grandes fêtes étaient aussi organisées en leur honneur comme la fête des Panathénées à Athènes pour Athéna ou les Jeux Olympiques à Olympie pour Zeus.
Les Oracles et prophéties : la parole des dieux et particulièrement celle d’Apollon est transmise aux hommes par leurs oracles comme le célèbre oracle de Delphes ou celle de Zeus à Dodone.
La pythie, prêtresse de Delphes ,assise sur son trépied, écoute les paroles divines et les transmet aux hommes sous forme d’énigmes.
Léa et Emmie, 6C