Jean Valjean le Misérable

Nous avons choisi Jean Valjean car c'est un héros, un homme très fort qui traverse des épreuves très difficiles et qui, après dix-neuf années de bagne, est capable de devenir bon. Il se rachète en faisant des actions honnêtes, et souvent des exploits pour sauver les autres ou se sauver lui-même.

Plan

I. Jean Valjean, homme bon et simple dans sa famille

II. L'événement qui l'amène à être condamné une première fois

III. Ce qu'il apprend au bagne en bien et en mal

IV. Les grands exploits de Jean Valjean

Notre commentaire personnel sur Jean Valjean et les idées de Hugo sur son personnage



I. Jean Valjean, homme bon et simple dans sa famille  

J. Valjean est un personnage qui a perdu ses parents très jeunes. La sœur de J. Valjean l'éleva tant qu'elle eut son mari. J. Valjean, arrivé à sa vingt-cinquième année, vivait toujours chez sa sœur devenue veuve, avec sept enfants à charge. Sa jeunesse se dépensait dans un travail mal payé. Pendant la saison de l'émondage, il gagnait dix-huit sous par jour. Il arriva que l' hiver fut rude, et Jean n'eut pas d'ouvrage.

II. L'événement qui l'amène à être condamné une première fois

    Un soir, J. Valjean vola un pain dans une boulangerie pour nourrir sa famille, et se fit rattraper par le vendeur. Il fut jugé et condamné à six ans de bagne.

III. Ce qu'il apprend au bagne en bien et en mal

    J. Valjean, au bagne, faisait des travaux forcés . Quand vint son tour, il n'hésita pas à tenter de s'échapper. A chaque fois, il se fit attraper. C'est pourquoi il y resta dix-neuf ans, la première fois.

    Ce qu 'apprend Jean Valjean au bagne : Il apprend le crime et la malhonnêteté, car il va voler l'évêque et le Petit-Gervais, mais il apprend aussi à lire et à écrire.

. Son caractère, son attitude : Valjean a un caractère très pensif, sans être triste, ce qui est le propre des natures affectueuses, avant d'aller au bagne pour la première fois. Quand il en sort, il est révolté, jusqu'à sa rencontre avec l'évêque qui lui rend sa dignité en l'accueillant et en lui faisant cadeau de ce que, pourtant, l'ancien forçat lui a volé. C'est aussi un personnage très courageux et très fort physiquement.

IV. Les grands exploits de Jean Valjean

J. Valjean a résisté aux travaux forcés du bagne. Quand vint son tour, il n'hésita pas à tenter l'évasion. A chaque tentative, il se fit rattraper. Il fut libéré au bout de dix-neuf ans. Il marche jusqu'à Montfermeil. Il devient maire de la ville sous le nom de M. Madeleine. Il sauve la vie, au père Fauchelevent, en soulevant seul la charrette sous laquelle le pauvre homme était coincé. La seconde fois, Jean Valjean s'évade du bagne, en sauvant un marin. Plus tard, il transporte Marius sur son dos à travers les égouts de Paris. Il a passé près de vingt ans de sa vie au bagne. Ce n'est pas un homme ordinaire, c'est vraiment un héros !

Madeleine fait sortir Fantine de prison, et lui vient en aide, il prend Cosette en charge. Il aide tous les habitants de Montfermeil qui font appel à lui. Il laisse la vie sauve à Javert. Il sauve Marius de la mort sur la barricade. Ce n'est plus un bagnard, c'est un homme bon. Il mène une vie exemplaire. Ce que Javert sera incapable d'admettre, c'est qu'un homme poussé par la misère à commettre une faute n'est pas forcément un être définitivement mauvais.

Conclusion

Notre personnage est un misérable car il connaît la pauvreté, la misère, l'injustice sociale et qu'il a cédé à la malhonnêteté. Il passa une partie de sa vie au bagne. Mais il n'est pas resté misérable car ensuite il devint M. Madeleine, maire de la ville de Montfermeil. Il est pour Cosette un père adoptif. Il a racheté largement le mal qu'il avait fait, alors que le société, comme Javert, continue à le considérer comme un paria.

Bibliographie

Dictionnaire des personnage de tous les temps et de tous les pays. cote 804

 

AUTEURS DE CETTE PAGE:

Alexandre S.
jimmy S.
Geoffrey L.

4D

Retour Accueil Hugo

Page précédente

Page suivante